LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

Types: Asticots. Le 24/02/2012.

Nous le voyons, l'époque exhorte à la niaiserie d'ambiance. Tout instructeur, tout homme d'esprit, de pensée , d' intellect est à l' heure actuelle diminué de prestige, de crédit, converti forcément à l'ambition nulle du monde et du temps, et plus particulièrement, se voit embrasser ( embarrasser par) deux dimensions annulantes qui s' imputent alors à lui: la première a rapport à son apparence plus qu'à sa matière, et consiste dans la clochardisation manifeste du maintien général de sa personne. Cela comprend ses conduites observables très licencieuses, grossières, ses façons ordurières de manquer de finesse, de distinction et de hauteur dans la voix, les mains, la posture, frisant presque la primitivité fruste et troublante. Surtout quand ceux-là même ont la présomption d'incarner l'altitude, l'élévation noble et impétueuse qu'il se doit. La seconde, plus sévère, touche à sa constitution et disposition d'esprit. Ici, ce qui est en cause, c'est l'effet superflu des raisonnements exercés, des logiques inspirés et des facilités usées dans les jugements, les répliques induites et avancées en diverses occasions. L'art de penser n'entremêle plus rien d'une qualité méditative ou d'une notable intelligence capable et singulière. A ce degré, les beaux esprits du siècle lèchent dorénavant la platitude grave, dansent la sottise agressive et badinent consciencieusement d' une lourdeur bête sans nom.



24/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres