LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

Du Dieu démoniaque ou le génie paradoxal #6 Unanimité potentielle.

La Monstruosité infinie et réticulaire se munira d'un poison insidieux, insupportable à l'entendement honnête des plus simples des hommes. Elle fera fond sur les procédés fourbes et machinaux de la répétition perforatrice de cervelles et du relayage dense de signaux, lancinant et muet, résulté du système de l'intelligence tacite, réduite celle-ci au point d'une unification de l'ensemble qui accommode le plus les factions partantes du forfait coéternel du monde. La Bête immonde enchevêtrera des verbes et des variables troubles et troublantes, superposés en lacis impossible à pénétrer, à la portée de nul esprit banal qui aurait l'intention de restituer le sens de ses affections hideuses et de ses copulations élastiques se distribuant en maints endroits, à intervalles déréglés, depuis l'origine des évolutions. Depuis l'émergence des ordres et des cultures humaines, nous n'aurons observé plus nettement une si étourdissante fausseté fatale, et des murs entiers de ces chimères butées nous rallier à ce point les sentiments, nous convertir à tant d'indignité et de déshonneur envers notre nom et notre propre sang.

 

Par un enchantement inespéré, la malice industrieuse de ce génie destructeur tendra, aux émois jugulaires de notre race farouche, des regards épanchés, des mains inépuisables de charité libre et donnée. La diablerie élèvera la qualité même de l'Homme, en lui rendant sensément la valeur délabrée de sa naissance et de son destin à laquelle il ne se fiait seulement plus. Quand ce génie paradoxal en aura assez possédé à sa vérité infectieuse d'agneaux pleins et infailliblement certains de leurs sages pâturages, Il mettra alors, à la face insolente des Nations, en mouvement immergé et vain, son carrousel artificiel de menteries officielles et d'écorce innocente.

 

Tout pour cet Animal furieux se mêlera, dans une mission ivre d'une fétide indécence qui ambitionnera d'atteindre l'Unanimité potentielle, à une Virtualité sous dôme transparent, selon la plus grande dimension de l'invention de la vie dans la Vie. Après la promesse éloquente de sa force d'entraînement des esprits à la Certitude véreuse, la Créature génératrice commandera le taisage lugubre de toutes les négations ou réfutations conséquentes pour ne vanter que le tonnerre de ses bruits autorisés et nécessaires. Sans plus d'échos abrasifs. Sans plus de reflets minaudants...dans ses environs les plus proches et lointains.



19/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres