LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

Du Dieu démoniaque ou le génie paradoxal #5 Opacité et motilité perpétuelle.

L'Être néfaste, telle une chimère monstrueuse, devra se percevoir par tous les sens, sans nulle confusion. Il appellera impérativement à plein de discernement en ce sens qu'Il se saisira telle une admirable composition qui ne le capturera jamais. Ainsi, pour cause, l'une de ses propriétés singulières réside dans la déliquescence infinie de sa structure organique. Le Dieu démoniaque échappera par nature à la vue des hommes et aux vitalités du monde. Il se dérobera à la Lumière et produira ses effets sensibles dans le quotidien insignifiant et crédule des Peuples. La force armée sera sa facilité absolue, et son environnement relatif à ses machinations occultes se pourvoira d'un fondement en perpétuelle manoeuvre alternative de rapport-rupture au sein de toutes les collectivités humaines.

 

Son premier ouvrage tendra à revêtir sa matière abstraite des Grandes Idées, des grands fonds du patrimoine des Patries, de l'Esprit, des grandes doctrines, de celles Eternelles et pures à l'entendement universel du vaste monde humain. Il se fera la chair unique du Bien, du Droit, de la Liberté, de ces présomptueuses conceptions et paroles magiques que l'on ne peut guère réprouver, tellement attentives au scrupule et au salut des Peuples n'ayant pour seul dilemme que de les vénérer. De cette façon, le génie paradoxal se prisera pour sa validité favorable et s'agréera louablement dans l'air pour ses qualités si méritoires et reconnues de substance philanthropique. Il se signifiera le Bien, et ce qui ne le désignera pas supposera par extension indiquer la nature de "son" Mal. Ne sera-ce parfait, point probant ? Il conviendra encore de le démontrer, de l'illustrer - ce Mal- par contumace, capitalement toute, à la vue obligée des esprits obscènes, qui auront l'imprudence encore têtue de lui détourner les regards.

 

Après  quoi, Il rédigera en haut et droit les compositions élaborées, les schémas barbares et inanimés, les combinaisons stratégiques d'enfantement et de décapitation d'Etats. Années après années, des plans lumineux de justice et justifiables s'embelliront d'infaillibilité, de conseils en conseils, de commissions en commissions, aux quatre coins des cènes associatrices du globe. Le tout, au dernier point de perfection, devant inexister pratiquement pour la conscience innocente, et se noyer dans la discordance, la contradiction et la simultanéité irrégulières. Cela dans l'intention de lever une florescence guerrière d'improvisation complexe absolument inouïe, pleinement invraisemblable.

 

Les Alliances longues ne se penseront pas par principe. Le Céphale ascendant lui préférera les inconstances fuyantes, les déloyautés opportunes ou les revirements propices. Il opérera selon la méthode de l'attentisme immédiat. Ou pour mieux l'énoncer, de la Temporisation efficiente. Entamant peu à l'avance les temporalités, le Dieu démoniaque s'assignera à utiliser au mieux les circonstances qui se subordonneront à ses intérêts supérieurs. Ses synthèses combinatoires ne seront pour jamais définitives, et chaque fois que l'une d'elles dans le temps viendra à disconvenir, Il entreverra la conversion d'appoint, l'adhésion nouvelle ou le contournement total de celle-ci. Cela au su et à l'insu de peu et de tant de mortels, bûcheurs ou martyrs, vandales ou braves.  



05/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres