LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

Du Dieu démoniaque ou le génie paradoxal # 1- Propriété.

Cet Être néfaste est à sa source simultanément un corps et une Loi, de qualité et d'état immortels. Il est Toute-Puissance, propriétaire sombre et propice des Nations et du Monde entier, exerçant goulûment à son avantage le droit, non, le plaisir de jouir et de disposer suprêmement de tout ce qui oeuvre de nature et de réalité sur la Terre. Les présences, les essences, les abstractions même, tout Lui est apparenté, tout Lui est dû, tout Lui est propre, tout fait partie de Lui, et tout justement injustement Lui revient. Son empire n'a de limites que celles qu'Il veut bien se déterminer Lui-même à Lui-même. Existe-t-il ? Il n'est pas.Ou plutôt est-il sans être. Insaisissable. Il est le Vide et le Plein. Le Rien et le tout. Il est la Mort, la Vie; le Bien et le Mal. Le Vrai et le Faux, se mouvant à produire tels des reflets changeants sur l'eau qu'aime à folâtrer, de ces jours qui passent, ce soleil hasardeux qui se mire au-dedans, et que l'on se risque à connaître, puis aussitôt à méconnaître si bien.

 

Il est le Jour et la Nuit, le viveur qui ne songe ni se soucie d'aucune conséquence dommageable autant qu'elle n'est tout aussi mauvaisement vouée à Lui. D'une manière très sérieuse, ce génie paradoxal s'est depuis peu érigé à la hauteur effrayante d'une Majesté possesseur et dépositaire des millions d'histoires ancestrales qui sont et ont été, et de tous les sentiments d'appartenance dont Il a orchestr&eacute, concerté et agencé toutes les razzias les plus insensées, des plus indignes jusqu'aux plus fétides, ignobles et écoeurantes que l'imaginaire même ne peut se targuer de se figurer ne serait-ce que l'instant d'un instant.

 

Il détient les Montagnes, les Fleuves. Il prend les Arts, maîtrise les Joies, subjugue les humeurs, les envies et les tempéraments. Il a en propre les Maisons et les Capitales, les Liens les plus ordinaires des Hommes et les Amitiés de tous. Les Peurs et les Haines. Comme cela, Il s'empare des Futurs et des Destins en s'avisant d'habiter les Corps et les Esprits de quelques-uns, de ces jours, et parfois d'autres, en d'autres circonstances, en d'autres opportunités.

 

Il s'enracinent en tout Peuple. Il évide ou implante. Il déloge ou Il couvre. Il pense toutes les Pensées. Il est la Définition des Langues et des Mots. Il parle les Peuples, l'inspiration des Terres et des Grottes. Il fait tenir ensemble les rêves abusés ou les désenchantements jeunes. Il habite la cohérence des Civilisations qu'il range et dérange à sa guise ou quand cela lui agrée. Cela est épouvantable.

 

Tout lui appartient. Le restant doit encore lui revenir. Les noyaux animés. Les consciences vitales. La paix libre de l'âme, l'habit végétal des Peaux et des sens de l'espèce. Quoi qu'il en soit, tout, tout, tout...jusqu'aux intimes points cardinaux que l'on trouve logés dans les coeurs, les artères, l'air vulgairement inspiré. Tout. L'inné des Prophètes et des Bibles qui ne Lui doivent rien. L'objet primitif des Corans et des foyers légendaires. Tout. Abjectement tout !



02/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres