LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

LE BLOG DE LAIB AZEDINE- Editions de la Lettre Libre

Condition humaine, le 15/05/2012.

Il fait triste être un homme. Être une femme. Un enfant. Être un être parmi les êtres, être une vie en la Vie, sans ne s'apercevoir des risques, des périls hors de sa volonté qui courent les jours, et qui parachèvent de donner à croire que le Bonheur des Hommes pour les Hommes n'existe pas. Ou du moins, qu'il demeure, celui-ci, en une maison exacte et capitale, en un lieu très sommaire et suffisant. A l'écart de tout prestige et de l'importance insignifiante et vaine; au-delà du triomphe dévoreur de sang et trappeur de liens prodigues; loin de la figuration pressée, faussement chaste par ici, ou forcément obscène par là. La réalité heureuse n'a siège sérieusement que dans l'Absence. Que dans l'Exception vulgaire et plate. Point dans l'influx actif. Point dans l'anomalie surhaussée...Heureux le sage Médiocre solide et bénin, mieux que l'éminence en avant, qui a admis pour lui et ses autres, plein d'opinions, qu'il se pouvait procurer par les armes ou l'esprit le Bonheur qu'il décide, qu'il ordonne ou qu'il veut. Cette éminence ignore, tout en délicatesse, que ce bonheur-là ne prendra jamais. Il s'efforcera de le chercher dans chaque effet, dans chaque autorité, chaque jouissance tout autour de lui, mais il ne parviendra sempiternellement, à la confluence invincible de ses interdites vérités, que vers la seule fissurée qui lui confessera sans détour, un de ces jours, qu'il n'aura, piètre abusé parmi les piètres, jamais été, pour son malheur, heureux.



17/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres